LIBERATION D'ANIMAUX  

 

LIBERATION D'ANIMAUX

MOGCHOK RINPOCHE entouré de ses élèves

  

libération de vers de terre etde lapins

 Au Tibet, le prédécesseur de Rinpoché, le très précieux maître, Jampa Yéshé, avait choisi de faire des domaines appartenant au monastère un sanctuaire pour les animaux. Le monastère possédait des troupeaux de yack, moutons et chèvres. Mais aucun de ces animaux n’étaient abattus. Leur vie s’écoulait paisiblement jusqu’à sa fin naturelle. Plus encore, l'intendant avait pour mission de se rendre régulièrement dans les faubourgs de Lhasa pour acheter auprès des bouchers les animaux sur le point d'être abattus. Il les ramenait ensuite à monastère pour rejoindre les autres troupeaux.

 

libération d'une colombe

 

Mogchok Rinpoché a repris en Occident cette pratique, qui consiste à sauver de la mort des animaux en les remettant dans leur élément naturel, est destinée à accroître la durée de vie des Maîtres et de tous les Etres.

  

libération de poissons dans la mer

31 octobre 2009

 Plage du Prophète à Marseille

© 2017 essaime